Profitant de la présentation de SPAGYRIA à Huesca, la veille nous avons fait une visite instructive à l’I3A (Institut Universitaire de Recherche en Ingénierie d’Aragon) de Saragosse en compagnie d’une représentation de nos partenaires français dirigée par Philip Hazane ( MEDES) et Amador Esparza (les Jardins du Girou). Grâce à Juan Ignacio Garcés, Directeur de I3A, et Ana Maria Mainar, chercheur principal du Groupe de Référence GATHERS qui animaient la visite, nous en avons appris un peu plus sur les techniques d’extraction avancées basées sur l’utilisation de liquides supercritiques que l’équipe de la Docteure Mainar emploie pour traiter les plantes aromatiques sélectionnées pour le test pilote Spagyria.

C’est une technologie propre, basée sur des principes de durabilité, utilisant l’anhydride carbonique comprimé, qui permet d’obtenir le meilleur extrait possible des principes actifs des plantes dans des conditions de pression et de température appropriées. Les premières évaluations en laboratoire avec des échantillons de calendula et d’échinacée offrent des résultats très prometteurs.